Tag Archives: éducation

Vallée de la Roya : comment habiter un territoire abîmé ?

Un an après la tempête Allex, les habitants de la Roya cherchent à maintenir la vallée vivante. Entre optimisme, doute et fragilité : témoignages d’une artisane semencière et d’un instituteur.

Le 4 octobre 2020, la vallée de la Roya (06) est traversée par une tempête d’ampleur inédite. Les dégâts matériels et humains sont multiples : routes cassées, maisons détruites, paysages transformés, départ de populations et fragilisation économique. Un « sinistre » ? Certains préfèrent parler de révélateur de dysfonctionnements préexistants, à l’image d’une faille qui en s’élargissant soudain, attaque nos fondations autant qu’elle dégage de nouvelles ouvertures. Comment la tempête a-t-elle bousculé les gens qui vivent ici et leurs écosystèmes ? Deux habitant·es témoignent.1

Marie Bonneville, artisane semencière

Marie s’est installée sur les terres familiales à la Brigue, où elle produit des plants et semences biologiques pour redonner vie aux variétés potagères anciennes de la région. Crédit photo : Boris Munger.

1200 m d’altitude, à quelques kilomètres du Piémont italien. Marie cultive depuis dix ans des plants et semences paysannes2 au Jardin Rocambole. Un projet agricole de petite échelle, adapté aux contraintes du territoire : terrasses étroites, neige une bonne partie de l’hiver et début de saison à -10°C.

Composer avec les aléas climatiques n’est pas une nouveauté pour Marie, qui a toujours vécu ici. Mais l’ampleur de la tempête Allex est « vraiment monstrueuse » et vient ébranler son mode de vie et de travail. « J’ai démarré la saison avec un chantier pour remonter des murs, en ne sachant pas si j’allais pouvoir vendre sur le littoral ou pas. »

Avant la tempête, elle commercialisait la majeure partie de sa production sur la côte d’Azur. Mais les fermetures inopinées de la route pour cause de chantier, puis les convois trois fois par jour, et enfin l’impossibilité d’affréter la marchandise via le train, rendent la tâche quasi-impossible. Elle envisage alors de suspendre temporairement son activité.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Analyses, articles, Transrural 2021