Tag Archives: économie

L’agriculture carbone, nouveau miroir aux alouettes selon Hélène Tordjman

La rémunération d’agriculteurs pour des pratiques censées renforcer la séquestration de carbone dans les sols, prairies ou arbres se développe en Europe et en France avec de nombreux risques.

CC0

Tous les deux mois, le pôle Inpact1 reçoit une personne pour interroger les évolutions de l’agriculture. En mars, l’économiste Hélène Tordjman2 présentait son travail sur l’agriculture carbone.

Depuis trente ans, pour protéger la nature par l’incitation économique plutôt que par la contrainte, celle-ci est réduite à des services écosystémiques recensés dans l’objectif de leur donner une valeur et de rémunérer les agents qui la protègent. La pollinisation vaudrait ainsi 150 milliards d’euros par an, correspondant à des calculs absurdes et contradictoires entre eux.

La compensation est une approche complémentaire, elle correspond à une hiérarchie de l’atténuation des impacts écologiques dont les premiers éléments – « éviter et réduire » – ont été oubliés. Cela suppose que ce qui est détruit ici peut être restauré ou protégé ailleurs. Les émissions « nettes » (dont on retranche la part compensée) permettent d’afficher des activités « neutres en carbone ».

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Analyses, articles, Transrural 2022

Ma bouteille s’appelle Reviens !

Une association drômoise a mis en place un système de consignes de bouteilles en verre malgré les défis logistiques et économiques, grâce à une mobilisation des producteurs, magasins et consommateurs.

Plusieurs outils de communication, sacs et contenants pour la collecte sont proposés aux partenaires sur le site internet de l’association. Crédit photo : Locaverre

Chez les écolos, la plupart voit ça comme une évidence : le système de consigne de bouteilles en verre permettrait d’économiser de la matière première, et peut-être d’autres facteurs de production. Cela semblerait plus logique que de les jeter en vrac dans les conteneurs à verre. Mais la faisabilité technique et économique se complexifie, il ne s’agit plus de laver ses pots de confiture à la maison… Le nombre de problèmes à résoudre devient impressionnant. Sans être impossible, puisque en Drôme et Ardèche, l’association Locaverre est en train de prouver que cela peut marcher avec le système Ma bouteille s’appelle Reviens.

Au cœur de la filière de récupération-réemploi, une chaîne de lavage basée à Chabeuil près de Valence, a démarré mi-2019. Les lots de bouteilles y arrivent triés, une première étape permet de décoller les étiquettes, justement fixées avec une colle soluble dans l’eau. Elles ressortent ensuite prêtes à être revendues aux producteurs. L’objectif pour 2021 est de passer à 500 000 bouteilles traitées. L’année 2020 avait déjà permis d’en traiter 100 000.

« Le nœud de l’organisation est en fait la logistique qui permet aux bouteilles vendues et dispersées de revenir. »

Sur le territoire existe un vrai gisement de bouteilles à laver puis redistribuer. En plein cœur de la vallée du Rhône, les vergers occupent une place importante et nombre de producteurs vendent des jus ou compotes le plus souvent embouteillés sur l’exploitation. Le nœud de l’organisation est en fait la logistique qui permet aux bouteilles vendues et dispersées de revenir.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under articles, Initiatives, Transrural 2021

Vincent Grimault: « Le discours pro-métropole ne s’intéresse qu’à la compétition économique »

Vincent Grimault est journaliste à Alternatives économiques et a publié en 2020 La Renaissance des campagnes, livre dans lequel il veut nous emmener loin des clichés de la « France périphérique ».

Quels sont les deux principaux axes de ton livre ?

Aucun territoire rural n’est condamné à l’avance à la récession ou à la déprise démographique. Par exemple, il y a 50 ans, le Grand Est était la région la plus dynamique économiquement, aujourd’hui c’est davantage le Sud-Ouest, mais avec la crise de l’aéronautique, cela peut changer d’ici dix ans. Certains territoires peuvent être favorisés par des critères objectifs (histoire, emplois, salaires), et d’autres qui relèvent des préférences individuelles (soleil, mer, montagne). Les économistes oublient généralement cette deuxième catégorie, et également l’attachement au territoire.

L’autre point, c’est que si des territoires comme la Vendée, le Cantal ou la Drôme se sont développés ces vingt dernières années, c’est qu’il y a toujours, en France, une présence minimale de l’État, à la fois directement (collèges, services postaux ou autres, dont l’État paie les agents, équipements massivement réalisés il y a trente ans) et indirectement : prestations sociales, niveaux de retraite en hausse depuis cinquante ans, etc.

Ce double rôle de l’État a permis à des gens de rester au pays, de faire tenir les choses a minima, et d’avoir eu le temps d’accueillir de nouvelles populations par la suite : il est plus facile d’augmenter le nombre d’enseignants dans une école que d’en rouvrir une.

Pour quoi et pour qui as-tu réalisé ce livre ?

J’étais agacé, en colère contre le discours pro-métropole, qui ne s’intéresse qu’à la compétition économique entre territoires et qui prétend que les richesses créées en ville vont ruisseler sur les territoires autour. Ce discours est factuellement faux, et pire, il est performatif, et il imprègne les têtes. Y compris pour des ruraux : l’avenir de nos campagnes ne serait plus que maisons de retraite, développement touristique et grenier alimentaire.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under articles, Idées, Transrural 2021

Dossier 418 : Entreprendre collectivement en milieu rural

Télécharger le dossier en PDF

Juillet Août 2012

Si diverses entreprises collectives ont, depuis longtemps, joué un rôle important dans l’économie des territoires ruraux, de nouvelles initiatives viennent (re)mettre en cause la figure de l’entrepreneur individuel et la notion même de collectif. Ce dossier se propose de mieux cerner cette forme de l’entreprendre qui relève du champ de l’économie sociale et solidaire.

Leave a Comment

Filed under Dossiers développement local