La Petite Roberte, colporteuse de mots en Livradois-Forez

Rendre la bibliothèque itinérante. C’est le pari de Passeurs de mots pour bousculer les habitudes de lecture en Livradois-Forez.

La Petite Roberte s’installe n’importe où et déploie autour d’elle cinq hamacs. Crédit photo : Passeurs de mots

« Détente, soleil, lecture… Une belle parenthèse enchantée ! »

« C’était trop bien de lire dans un hamac, génial. »

Lucie fait partie de Passeurs de mots, une association qui, depuis plus de 35 ans, promeut le livre et la lecture sous toutes ses formes dans le Parc naturel régional Livradois-Forez, en Auvergne. Elle est responsable de la Petite Roberte et glane les impressions des personnes qui ont participé aux sorties de cette bibliothèque mobile. « La Petite Roberte, c’est un outil remarquable, pertinent et stimulant », estime-t-elle.

En 2019, l’association décide d’investir dans une bibliothèque ambulante. Les bénévoles et salariés souhaitent la présence des livres là où on a peu l’habitude de les voir, leur permettre d’investir l’espace public. Ce sera la Petite Roberte. Une remorque avec une cabane et des rayonnages de livres, qui s’installe n’importe où et déploie autour d’elle cinq hamacs. Avec des couleurs vives, elle est faite pour attirer l’œil et les curieux·ses. Elle donne envie de prendre le temps de lire ou d’écouter.

Un outil au service des projets

La Petite Roberte se déplace là où on a besoin et envie de la voir, de l’utiliser, mais elle reste un outil. Pour Lucie : « Toute seule, elle n’a pas de sens. Elle est support pour des projets, des animations, des rencontres. C’est une invitation. » Chaque déplacement est un projet unique, qu’elle prépare et anime avec les partenaires du lieu d’accueil. Au lycée de Noirétable, la proposition était d’amener les élèves à vivre d’autres expériences en lien avec la forêt que celles que leurs formations aux métiers du bois leur offrent. La Petite Roberte s’est donc installée au milieu des arbres et était le point de départ d’ateliers découverte et observation des oiseaux, réalisation de marques pages, écoute de contes, etc. « Ils et elles ont même pu voir leur professeur s’endormir dans un hamac pendant une lecture. Ça désacralise un peu le rapport aux livres. »

Dans l’Amérique de la Grande Dépression, des bibliothécaires à cheval
Les bibliothèques itinérantes ont parfois pris une forme originale. Entre 1935 et 1943, environ 200 bibliothécaires – des femmes pour la plupart – ont sillonné à cheval l’Est rural du Kentucky, dans les Appalaches (États-Unis), pour approvisionner en lectures jusqu’à 100 000 habitant·es n’ayant autrement aucun accès aux livres. C’est le projet Pack horse library subventionné par la Work projects administration, largement photographié et documenté. J.L.

À l’intérieur de la Petite Roberte, le fonds de livres thématiques change en fonction des demandes et des projets, mais l’attention est toujours portée à avoir des livres divers et de formes originales, ou bien accessibles aux personnes mal ou non-voyantes, fabriqués à la main ou encore trop coûteux pour certaines familles. On trouve aussi des dispositifs permettant des expériences incongrues : tubes pour chuchoter des poésies à l’oreille, livres à plier, écrire et illustrer, de quoi proposer des rencontres littéraires exceptionnelles.

380 km parcourus

Après une première année de circulation, onze communes, seize jours d’animation et 380 km parcourus, vient le temps du bilan et des perspectives pour la saison 2023. C’est le moment de prendre soin de la Petite Roberte, de vérifier la mécanique et de la mettre en lieu sûr jusqu’au printemps et les prochaines sorties, qui s’annoncent plus nombreuses et diverses encore. ■ Céline Champouillon (association La Brèche, réseau des Créfad)

Cet article est extrait du Transrural initiatives n°494, daté de novembre-décembre 2022.
Le sommaire complet ainsi qu’un extrait du magazine et de son dossier « En rural, refuge, résistance et relégation », sont disponibles ici.
Pour commander ce numéro, rendez-vous sur notre boutique en ligne. S’il ne figure plus dans l’onglet « Le numéro du mois », choisir « Ancien(s) numéro(s) » et indiquer « 494 » dans la commande.

Leave a Comment

Filed under articles, Initiatives, Transrural 2022

Comments are closed.