En Espagne, un parti politique rural

Face à la désertification rurale, le mouvement España vaciada, coalition de 170 organisations et associations aux positions parfois antagonistes, va s’impliquer dans les élections législatives de 2023.

www.populationdata.net

En Espagne, parler de l’España vaciada, ou « Espagne vidée », revient à évoquer la diagonale du vide française : l’expression désigne un ensemble de territoires du pays qui ont subi l’exode rural massif, du fait du manque de transports, d’absence de tissu industriel et du mouvement de concentration des activités et services vers les villes. La population y a vieilli, les services ont peu à peu disparu. Le problème a longtemps été ignoré des pouvoirs publics. Pourtant, comme le rappelle Tomás Guitarte, actuel député du mouvement Teruel existe : « On ne doit pas parler de l’Espagne vide, mais de l’Espagne vidée, parce que ce processus n’a pas été naturel, mais est bien la conséquence de mauvaises politiques ».

Porter la voix des territoires ruraux

Aujourd’hui, 90 % de la population espagnole occupe 10 % du territoire, répartis entre Madrid et la côte, ce qui crée un sentiment d’abandon de la part des 10 % d’Espagnols restant. Localement, des plateformes et mouvements désireux de trouver des solutions ont donc émergé et se rassemblent sous le nom España vaciada, arborant comme une fierté l’appartenance à ces territoires oubliés. Le 31 mars 2019, deux des plus anciens mouvements, Teruel existe et Soria, ¡ya! ont organisé une grande manifestation à Madrid afin de lancer la révolution de España vaciada et de chercher des solutions pour que ne meurent pas les villages. Depuis septembre 2021, le mouvement désigne donc une coalition de 170 organisations et associations, présentes dans 25 provinces espagnoles et se faisant l’écho de ces problématiques. Leur but ? Remporter des sièges aux législatives 20231 pour porter la voix des territoires ruraux.

Accès aux soins pour tous

España vaciada se focalise sur la recherche d’un équilibre entre territoires ruraux et zones urbaines qui aspirent l’essentiel des services, ressources et habitants. L’ensemble des mouvements locaux se sont rencontrés pour élaborer 101 mesures pour le développement des territoires, en faisant abstraction des particularismes régionaux. Parmi les mesures phares de leur programme : lutter contre le dépeuplement, soutenir une agriculture qui fasse vivre les territoires ruraux, déployer des énergies renouvelables pour tous, permettre l’accès aux soins pour tous, créer des services culturels ambulants, rendre attractifs les territoires grâce aux services numériques, au télétravail et au tourisme…

Une dérive populiste ?

Cette nouvelle force politique interpelle les acteurs de la politique espagnole, car elle cherche à rassembler des citoyens aux modes de vie et intérêts divergents, dont le point commun est de vivre dans ces territoires abandonnés. Dans Marianne, Jorge Velasco, président de l‘association Resistiré rural située à Almaraz en Estrémadure, dans le sud-est du pays, explique : « Il y a une grande diversité au sein de la plateforme España vaciada. C’est un point positif mais cela peut être aussi source de conflit. Nous devons faire bon ménage entre des tendances à droite, voire très à droite comme les ruraux de souche, attachés aux valeurs traditionnelles comme la chasse ou la tauromachie, et ceux qui aspirent à des méthodes plus écologistes ou respectueuses de l’environnement de sensibilité de gauche. Il existe également une autre dérive populiste plus inquiétante ». Quels que soient les résultats de España vaciada aux législatives de 2023, le cheminement démocratique de ce mouvement inspire et impulsera peut-être une nouvelle façon de faire de la politique. ■ Anne-Lise Hervieu (MRJC)

1- En Espagne, les élections législatives sont les plus importantes, car les députés désignent le chef du gouvernement pour les quatre années à venir.

Cet article est extrait du Transrural initiatives n°492, daté de juillet-août 2022.
Le sommaire complet ainsi qu’un extrait du magazine et de son dossier « Bien vivre ensemble en rural », sont disponibles ici.
Pour commander ce numéro, rendez-vous sur notre boutique en ligne. S’il ne figure plus dans l’onglet « Le numéro du mois », choisir « Ancien(s) numéro(s) » et indiquer « 492 » dans la commande.

3 Comments

Filed under articles, Initiatives, Transrural 2022